Home » Pays » Afrique du Sud » Faire du volontariat dans une ferme en Afrique du Sud

Faire du volontariat dans une ferme en Afrique du Sud

Pour ceux qui me suivent sur Facebook (Page FB Let’s Clo), vous savez que je suis en Afrique du Sud pour une durée totale de 2 mois dont 3 semaines passées dans une ferme !

J’ai atterri ici grâce au site Workaway qui permet de mettre en relation les volontaires et les hôtes qui ont besoin d’un coup de mains. C’est un site sérieux et fiable pour la bonne raison qu’il est payant. Vous pouvez consulter les annonces gratuitement mais pour contacter les hôtes, vous devrez vous acquitter de la somme de 24€ pour un abonnement valable pendant 2 ans! Si vous comptez faire plusieurs missions de volontariat, c’est carrément intéressant !
Vous pouvez aussi consulter les site HelpX (même concept) ou WWOOFing (agriculture biologique). Pour ma part, je me suis sentie beaucoup plus à l’aise avec l’interface de Workaway que je trouve beaucoup plus facile et fluide à utiliser que HelpX. Les offres sont par ailleurs assez similaires. Je n’ai pas regardé le Woofing car je ne suis pas particulièrement intéressée par l’agriculture biologique.

Une fois votre inscription validée, vous n’avez plus qu’à faire votre sélection d’offres parmi toutes celles proposées pour chaque pays. Vous pouvez créer une liste de favoris et mettre des commentaires pour chaque hôte. Pratique !

On passe ensuite à l’étape contact avec l’hôte. Tout se fait facilement à travers l’interface. J’ai contacté 4 hôtes qui étaient tous d’accord pour me recevoir. Le premier ne correspondait pas à mes dates, j’avais ensuite le choix entre les 3 autres.

J’ai fait mon choix en fonction de l’annonce qui me paraissait la plus adaptée à ce que je cherchais. J’ai convenu des dates avec mon futur hôte et je n’avais plus qu’à prendre mes billets.

Lorsque j’ai fait ma demande, j’ai posé très peu de questions. L’annonce et le lieu me plaisaient, les dates correspondaient. J’ai foncé un peu tête baissée. Comme il s’agissait de ma première expérience en volontariat, je ne savais pas trop quoi demander. Avec du recul et maintenant que mon volontariat est terminé, je peux vous dire que j’aurais du poser plus de questions…

Les questions à poser lors de la prise de contact:

– Les dates et les conditions d’arrivée et de départ
– Les horaires de travail. Elles sont indiquées dans l’annonce mais mieux vaut les valider une nouvelle fois pour être certain de ce que l’on attend de vous
– Les différentes missions que vous aurez à effectuer. Afin de savoir dans quoi vous vous aventurez. En général c’est indiqué dans l’annonce mais cela peut rester flou
– Ce à quoi vous avez le droit en retour (logement, nourriture, lessive, internet, TV…)
– Les différentes possibilités pour vos temps de repos. Les choses à faire aux alentours, leurs disponibilités pour vous accompagner…

Cela peut vous paraitre évident mais honnêtement, je n’ai pas posé toutes ces questions car tout était écrit dans l’annonce et du coup l’expérience n’était pas à la hauteur de mes attentes.

Mes 3 semaines à la ferme

Si je vous conseille des questions sur ce que vous allez faire, c’est que je ne l’ai pas fait avant et que j’aurais du. La famille dans laquelle j’ai atterri, bien qu’adorable, était novice dans le volontariat. J’étais leur deuxième volontaire sachant que la première s’occupait exclusivement des chevaux. J’aime bien ces grosses bêtes mais je ne suis pas une spécialiste !
Du coup j’étais plutôt multi tâches. Sauf que malheureusement pour moi, ils étaient tout le temps très occupés et n’avaient pas toujours le temps de me donner de quoi m’occuper moi. Je suis restée souvent de nombreuses heures à attendre. Bon après tout, le volontariat  consiste seulement en 4 à 5 heures par jour mais des fois, mêmes cumulées, je ne sais pas si j’en faisais autant et d’autres jours, j’en faisais le double… Mais pêle-mêle, voici les différents tâches que j’ai effectuées lors de ma mission de volontariat dans cette ferme:
– Nourrir les animaux: donner des graines aux poules, mettre du foin aux chèvres, aux chevaux, nourrir les bébés chèvres et vaches au biberon (ça je crois que c’était ma tâche préférée! :) ), sans oublier les chiens !
– Sortir et rentrer les animaux dans les étables le matin et le soir
– Rassembler les vaches pour les trier, les tatouer et les amener au marché
– Aller faire un tour de 4×4 jusqu’au bout de la ferme pour vérifier que les vaches vont bien
– Ramener des veaux perdus à leurs mamans à l’autre bout de la ferme à la tombée de la nuit
– Faire du baby sitting à une vente aux enchères d’animaux pendant que la maman vendait les vaches
– Faire le tour de la ferme (environ 6 kms de cloture) pour vérifier son état
– Faire serveuse dans leur bar/resto
– Conduire un tracteur
– Reboucher les trous de l’allée conduisant à la ferme
– Nettoyer la piscine
– Peindre des panneaux d’affichage
– Vernir des chaises d’extérieur
– Ranger une remise
– Remettre en état une pépinière
– Améliorer la communication de la chambre d’hôtes et du bar/resto (site internet, FB, Airbnb, Tripadvisor…)
– Faire la vaisselle

Bref, j’ai quand même eu des taches variées pendant ces 3 semaines à la ferme.

Je suis très contente d’avoir vécu cette expérience qui sort complètement de mon mode de vie (plutôt citadin) et d’avoir partagé la vie d’une famille en Afrique du Sud.
Si c’était à refaire?

Je poserais plus de questions sur la famille et les tâches à faire. Aussi je choisirais une famille locale et non pas une famille qui s’est installée ici et qui n’est donc pas 100% sud africaine (la maman est anglaise et le papa né au Kenya), mais cela reste une expérience et j’en garde tout de même de bons souvenirs.

Et toi, tu as déjà fais des missions de volontariat ? Ca s’est passé comment ?

Check Also

Infographie Philippines

L'essentiel des Philippines en infographie

2 comments

  1. Hello, je suis très intéressée par ton expérience, tu pourrais m’en dire un peu plus?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *