Home » Avant et Après » Une semaine avant le retour, je me sens comment ?

Une semaine avant le retour, je me sens comment ?

A l’heure ou j’écris ces lignes, je suis dans un bus qui m’emmène de Buenos Aires à Iguazu. Iguazu, ce sera mon dernier point d’arrêt avant de filer à Sao Paulo et prendre mon avion pour Barcelone! Le Brésil, se sera pour une autre fois…
Du coup, il ne me reste qu’une semaine avant de rentrer en Europe, et 2 avant de retourner en France, à Bordeaux…

Alors ça fait quoi d’être si près du retour après un an de voyage ???

C’est toujours la question que je me suis moi même posée. Quand je rencontrais des gens qui rentraient bientôt alors que j’avais encore pas mal de temps devant moi, je les plaignais et je ne voulais pas être à leur place… Les pauvres, ça doit être dur ! Et puis ça y est, c’est à mon tour d’en être là! C’est à mon tour de rentrer. Et je dois avouer que à ma propre grande surprise, je suis pas si déprimée que ça. En fait, je me sens assez partagée entre le sentiment de ne pas réaliser du tout ce qui m’arrive, celui d’être excitée de rentrer et voir mes proches et celui de me dire que ça y est, c’est la fin ! Mais finalement, le sentiment qui ressort le plus, c’est je me sens assez sereine… Surprenant non ? En tout cas moi, ça me surprend !
Faut dire, ça fait plus d’un an et demi que je connais ma date de retour (depuis que j’ai pris mes billets d’avion). Du coup, je pense que psychologiquement, je suis préparée à cette date ! Sans compter que depuis le 1er Janvier, beaucoup de gens me parlent de mon retour… Au début je ne l’acceptais pas, j’en avais marre qu’on me dise que je rentrais bientôt. Comme si je ne le savais pas ! Alors je continuais à profiter en n’y pensant pas ! Mais bon, malgré tout ça restait la quelque part. Je pouvais pas m’empêcher d’y penser de temps en temps.

Et puis l’autre question qu’on me posait souvent (tout le temps?!), c’était de savoir ce que j’allais faire à mon retour. Ahahah, si je savais moi même ! Mais bon, faut bien se l’avouer, y’a un moment, faut y penser ! Alors j’ai commencé à y réfléchir. Et puis y’a une chose qui m’a paru évidente, je ne veux pas arrêter de voyager. Je ne veux pas me poser. Je ne veux pas de ma vie d’avant. Alors quoi ? Je repars ? L’idée fait son chemin petit à petit dans ma tête…

Puis a 1 mois du retour, j’ai eu peur…ça approchait bien trop vite ! J’avais peur de rentrer. Comment ça va être ? Comment je vais me sentir ? Comment ça va se passer avec les gens ? Est-ce que je vais déprimer ? Tellement de questions auxquelles je n’avais pas de réponse… j’ai pas peur de beaucoup de choses dans la vie, mais la j’avais peur. Peur de l’inconnu alors que je rentrais à la maison. Un peu paradoxal non ?

Et puis le vrai compte à rebours à commencé. Celui à partir du 1er avril. Celui ou tu ne comptes plus en mois mais en semaines ce qu’il te reste, puis en jours… chaque jour, tu en décomptes un, chaque jour, ça approche de plus en plus. Mais bizarrement, le fait de rentrer dans cette dernière ligne droite a petit à petit effacé la peur et a provoqué chez moi une sorte d’excitation. Je vais revoir tout le monde ! Alors je suis passée dans un état un peu plus serein, je me suis posée et j’ai profité ! Parce qu’après tout, ce qui va se passer en rentrant, j’en ai aucune idée ! J’ai bien lu des blogs et des articles qui en parle mais tout le monde est différent et chacun le vit à sa façon ! Mais ça m’a quand même bien aidé a dédramatiser, a relativiser. Je verrai bien par moi même comment ça se passe. De toute façon, je peux pas y faire grand chose pour le moment alors autant ne pas y penser et en profiter! Du coup, je suis restée 9 jours à Buenos Aires ! 9 jours dont quelques uns ou j’ai franchement pas fais grand chose. J’aurais pu y passer moins de temps et faire un passage à Rio de Janeiro et voir un peu du Brésil avant de rentrer mais j’avais pas envie. J’avais pas envie de me presser, j’avais envie de profiter de ces derniers jours, tranquillement ! Et aujourd’hui que je suis dans ce bus, je me dis que j’ai eu raison et que je suis contente. C’était boooooon!

C’est un peu une fatalité mais j’ai décidé de prendre la chose du bon côté. Ca fait un an et demi que je sais que je prends l’avion à Sao Paulo le 23 Avril 2015 et c’est maintenant ! Je pense à ma famille que je vais revoir, surtout les petits qui ont du bien grandir, à mes amis qui se sont mariés et ont eu ou vont avoir des enfants et puis je pense aussi à tous les projets que j’ai en tête et qui devraient m’occuper pas mal l’esprit. Parce que je pense que c’est important d’en avoir pour justement ne pas trop ruminer ! Je continuerai de faire vivre mon voyage à travers ce blog que je compte bien développer et mettre à jour (ce qui devrait pas mal m’occuper) et à en parler à qui voudra en entendre parler. Sinon, j’aurais toujours mes photos et mes vidéos pour me souvenir tous ces moments incroyables que j’ai vécu pendant cette année. Le retour fait aussi partie du voyage après tout…

Alors voila, je suis contente que les incroyables chutes d’Iguazu soient la dernière grosse étape de ce voyage et aussi contente que le Brésil soit désormais sur ma liste de prochains voyages ! Parce que je pense que vous avez bien compris; l’aventure s’arrête certes bientôt, mais c’est pas la fin du voyage…

Alors à bientôt, ici ou ailleurs :)

Check Also

[Vidéo] La beauté en voyage

Salut les filles, Et oui, aujourd’hui, comme le titre l’indique, dans cet article je m’adresse …

17 comments

  1. Un ptit conseil, c’est de profiter de cette période d’excitation pour faire tout ce que tu as rêvé de faire en rentrant. Pour moi, le plus compliqué, cela a été après un mois, là tout le monde a déjà oublié que tu viens de faire le tour du monde, et plus personne n’est là pour écouter tes histoires !

  2. Touchant tout plein ce texte. Bon retour :)

    • Merci Bruno ! Ca fait plaisir… je ne pensais pas toucher autant les gens! Surtout toi… :D

      • Oh si super touchant cet article, même si on ne vit pas la même expérience je ne peux pas imaginer mon retour en France.
        Cette histoire de moule me fait bien trop peur. N’oublies pas de nous dire tes futurs projets et si tu repasses dans le coin tu es la bienvenue à Singap

        • Merciiiiii. Je ne pensais pas susciter autant de réactions avec ce article ^^ Je te comprends, surtout que vous vous êtes installés donc c’est encore différent ! Mais ne pense pas à ça ! J’espère que ça se passe toujours bien à Singapour. Ca sera avec grand plaisir si j’ai l’occasion de repasser (et j’aimerais bien ;) )

  3. Je rentre aussi en Europe mais je repars en Asie afin de reprendre le cours de ma vie d’expat voyageur.
    Quelquechose s’arrête quand même après 22 mois de voyage et je suis comme toi Détendu et heureux de reprendre une activité professionnelle.
    Éclaté toi à IGUAZU.
    A PLUS

    • Wahouh !! Sacré trip pour toi aussi :D Content pour toi que tu sois détendu et heureux, c’est le principal !
      Bonne continuation
      (Iguazu c’est dingue ! :) )
      A+

  4. tu as raison, le retour fait partie du voyage et permet dans beaucoup de cas de réfléchir pour repartir encore et encore parceque dans le fond on vient tous d’ailleurs mais on ne sait pas forcement d’ou.
    Avec un peu de « corones » on part visiter le monde mais tout le monde ne les a pas. Tout ce que tu as vecu t’a changer dedans c’est indeniable, tu ne verras plus le monde ni les gens pareils car ton esprit c’est ouvert.
    Je te souhaite de repartir des que tu le sentira parceque tu les a, les  » corones ».
    Bravo pour ce blog et bravo pour ce beau voyage.
    Merci de l’avoir partage.
    Bises

    • Ahahah, merci :) Y’a moyen que ma paire de corones et moi on ait envie de repartir ! Mais pour le moment je vais profiter doucement de mon retour… Quant aux changements, c’est justement en rentrant que je m’en rendrais surement le plus compte.
      Merci de m’avoir suivi…
      Bises

  5. Superbe article, très touchant, surtout quand on est à un mois du retour, ça parle… nous ressentons également le besoin de PROFITER, et peut être moins courrir et nous poser… C’est ce que nous venons de faire à Mendoza et devrions réitérer pour profiter des charmes de Buenos Aires. Cela renforce l’envie de repartir et de faire de nouveaux projets!
    Belle continuation de voyage à toi! Avons hâte de lire tes sentiments une fois rentrée!

    • Merci beaucoup Yannick ! Contente que ça vous parle. Buenos Aires n’a pas beaucoup de charme mais beaucoup de vie nocturne ! Ahahahah :) Je ne manquerai pas de mettre plein de nouveaux articles en rentrant. Bonne fin de voyage à vous !

  6. Bravo
    Belles réflexions sur ton voyage, les étapes…le retour… ton sourire , ta gaieté, les rencontres, tout prendre avec joie, tu as fais un très très beau voyage, mais je pense que tu ne pourras pas t’arrêter là…
    bon retour auprès de ta famille de tes amis, je pense que tous t’attendent avec impatience.
    Je t’embrasse

    • Merci Véro ! On verra ce que la vie me réserve :)
      Je suis impatiente aussi de retrouver tout le monde. Merci de m’avoir suivi.
      Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *